C’est indéniable, le soleil est bon pour le moral. En plus de booster notre bonne humeur, il apporte toute la vitamine D nécessaire au bon fonctionnement de nos os. Cependant, ces bienfaits sont valables si l’exposition est raisonnée et protégée. Sans cela, les UV peuvent être responsables du vieillissement cutané et de certains cancers. Bien protéger sa peau du soleil est donc primordial pour la santé, en plus de garantir un hâle progressif et durable. Voici nos conseils.

 

Les règles à respecter

A certaines heures de la journée, les rayons du soleil sont très intenses, et donc plus dangereux pour la peau. C’est le cas entre 12h et 16h, lorsqu’il fait le plus chaud. Il est donc préférable de ne pas s’exposer durant ces heures-là.

L’exposition au soleil doit se faire de manière progressive : à la sortie de l’hiver, la peau n’a pas encore eu le temps de s’habituer au soleil. Elle est donc plus sensible et réactive, ce qui peut provoquer des coups de soleil.

Même sous un ciel nuageux, les UV sont bien présents. La meilleure manière de le vérifier est de regarder l’indice UV : plus il est élevé, plus le potentiel de lésion cutanée et oculaire augmente. Dès que ce dernier est supérieur à 3, il faut protéger sa peau.

Attention à la réverbération : au bord de la mer ou en montagne, l’effet des rayons UV peut être accentué de 50 à 80% sur la neige, de 20% sur la mer, et de 5 à 20% sur le sable.

Il est très important de protéger ses yeux en portant des lunettes de soleil avec un filtre anti-UV. Vous pouvez aussi porter un chapeau pour protéger votre visage, et un tee-shirt lorsque les rayons sont particulièrement forts.

 

 

Avant l’exposition : préparer sa peau

 

Le soleil a tendance à assécher la peau et la rendre plus fragile. Avant l’été et tout au long de l’année, hydratez-la quotidiennement pour éviter les tiraillements et l’inconfort. N’oubliez pas de vous hydrater aussi de l’intérieur en buvant beaucoup d’eau.

Pour conserver son bronzage plus longtemps et avoir une peau éclatante, effectuez des gommages 1 à 2 fois par semaine. Ce dernier stimule le renouvellement cellulaire et débarrasse la peau des cellules mortes et des impuretés.

Durant tout l’été, misez sur une alimentation riche en antioxydants, vitamines A, C et E et en bêta-carotène. Ces microéléments présents dans les fruits et légumes colorés préparent votre peau au soleil et vous garantissent un joli hâle doré. Pensez également au thé blanc glacé qui vous permettra de vous hydrater en faisant le plein d’antioxydants !

 

 

Pendant l’exposition : protéger sa peau

Pour choisir une protection solaire adaptée, quelques critères sont à prendre en compte. Le premier est le phototype : il caractérise la sensibilité de la peau face au soleil. Une peau claire sera plus sensible aux UV tandis qu’une peau foncée sera plus résistante. Attention cependant, même les peaux bronzées, mates ou noire ont besoin d’une protection solaire adaptée ! Les autres critères concernent les conditions d’ensoleillement et la durée de l’exposition. Lorsque l’indice UV est supérieur à 3, il est nécessaire de se protéger. Une fois ces critères pris en compte, vous trouverez des crèmes aux SPF (Facteur de Protection Solaire) situés entre 10 et 50+. Privilégiez l’indice de protection maximale au début de l’été, puis descendez progressivement au fur et à mesure.

Chaque été, pensez à renouveler vos protections solaires. En moyenne, la PAO (Période Après Ouverture) des soins solaires se situe entre 6 et 12 mois. Une fois la période passée, la protection opérée par les filtres UV n’est plus garantie.

Pour qu’elle soit efficace, votre protection solaire doit être appliquée de manière généreuse et uniforme sur l’ensemble des zones exposées. La juste dose correspond à une cuillère à café pour le visage, et 2 à 3 cuillères à soupe pour l’ensemble du corps. Toutes les 2 heures mais aussi après avoir transpiré ou nagé, il est nécessaire de renouveler l’application, même si le produit est dit waterproof.

Les protections solaires traditionnelles contiennent des filtres protecteurs de synthèse, issus de la pétrochimie et responsables de tuer les micro-algues présentes dans les tissus coraliens des océans. Les protections solaires bio quant à elles, contiennent des filtres minéraux naturels qui n’affectent pas l’environnement et notre santé. Pour protéger les océans et votre santé, les crèmes solaires minérales sont à privilégier. 

 

 

Après l’exposition : apaiser sa peau

En plus de votre crème hydratante quotidienne, réhydratez votre peau après chaque exposition avec un soin après-soleil. Enrichi en actifs apaisants, ce dernier calme les éventuelles sensations d’échauffement ou de tiraillements. La peau réparée et hydratée va ainsi garder son bronzage plus longtemps.